Le cannabidiol, souvent connu sous le nom de CBD, fait partie des 113 cannabinoïdes présents dans le cannabis. Le CBD est de plus en plus accepté grâce aux nombreux avantages qu’il offre. Malgré les discussions permanentes, plusieurs personnes considèrent que le CBD est utile dans le traitement du cancer.

Le CBD ne permet pas de conclure de manière prématurée à un quelconque effet sur le cancer. Les résultats préliminaires d’une petite étude effectuée sur des cellules cancéreuses sont encourageants, mais ils ne sont pas définitifs. Cependant, ce produit peut aider à gérer les symptômes du cancer et les effets secondaires liés au traitement.

De nombreuses applications alternatives du CBD sont à l’étude pour voir si elles peuvent aider à lutter contre la douleur chronique et l’anxiété , deux affections souvent exacerbées par le cancer. Cet article vous expliquera les bénéfices potentiels du CBD pour les personnes touchées par le cancer.

L’utilisation du CBD et du THC dans le cadre de traitements complémentaires

Les recherches actuelles indiquent que les traitements à base de CBD et de cannabis apportent un soutien aux patients atteints de cancer. Le CBD pourrait aider à gérer certains symptômes liés au cancer comme les suivants :

La réduction de la douleur

Certaines personnes atteintes d’un cancer ressentent une douleur intense, qui peut être difficile à gérer. La douleur liée au cancer est généralement causée par une inflammation, la compression d’un organe ou une lésion nerveuse. Lorsque la gêne devient importante, la douleur peut résister aux médicaments opioïdes, qui sont des analgésiques puissants.

Le CBD active les récepteurs CB2, qui sont situés sur les cellules immunitaires. Ces récepteurs réduisent l’inflammation et peuvent soulager de nombreux types de douleur en agissant indirectement via les récepteurs CB2. Le THC active les récepteurs CB1, dont la recherche a montré qu’ils pouvaient soulager la douleur causée par des lésions nerveuses.

La stimulation de l’appétit

Les traitements contre le cancer sont souvent accompagnés de nausées et d’une incapacité à manger. Cela rend parfois problématique de maintenir le poids idéal. Lorsque le cannabis est consommé, le THC chimique passe par le système digestif et entre dans la circulation sanguine. Cependant, la preuve n’a pas été démontrée que le CBD possède cette capacité à lui seul.

Le soulagement des nausées

En cas de nausées et de vomissements provoqués par la chimiothérapie, le cannabis aide les personnes qui en souffrent, en particulier lorsque la cause est inconnue. L’effet anti-nauséeux semble être lié au THC de la plante plutôt qu’au CBD. Le THC, principal composant psychoactif du cannabis, est un cannabinoïde qui a été étudié dans plusieurs études pour sa capacité à réduire les nausées. De nombreux patients sont aidés par de faibles quantités de THC. Le THC synthétique obtenu sur ordonnance a moins d’effets négatifs.

Les effets indésirables de la consommation de CBD

L’utilisation d’un médicament comme le CBD peut être plus sûre que l’utilisation d’un médicament sur ordonnance. Le CBD et le THC n’ont pas de doses mortelles connues, ce qui n’est pas le cas des médicaments traditionnels de traitement de la douleur. Cette situation résulte des effets minimes du cannabis sur la respiration dans le système nerveux central, contrairement aux opiacés.

Le corps contient toutefois un grand nombre de récepteurs cannabinoïdes. Le CBD a la capacité d’affecter le cerveau, ainsi qu’un grand nombre d’autres systèmes et tissus corporels. Le CBD semble être bien toléré à petites doses, mais certaines personnes subissent des effets secondaires mineurs tels que la diarrhée, la fatigue, des changements d’appétit et des fluctuations de poids.

Le CBD a la capacité d’interagir avec une variété de médications qui peuvent endommager le foie, comme cela a été observé avec les médicaments suivants :

  • antidépresseurs
  • antibiotiques
  • médicaments anti-convulsions
  • médicaments contre l’anxiété
  • médicaments de chimiothérapie
  • anticoagulants
  • sédatifs (aides au sommeil)
  • relaxants musculaires

Les produits à base de CBD peuvent avoir des interactions avec des médicaments en vente libre et des suppléments. Il est également conseillé aux personnes qui utilisent du CBD en même temps que des médicaments sur ordonnance de respecter les avertissements concernant les interactions potentielles avec le pamplemousse. Le CBD peut également causer des dommages au foie, bien que cela soit peu fréquent. Les scientifiques ont donné diverses quantités de CBD aux souris dans une expérience. Selon l’étude, les souris qui ont reçu des doses plus élevées ont présenté des troubles hépatiques en l’espace d’une journée.

Certaines personnes sont préoccupées par le risque éventuel de dépendance au CBD. L’Epidiolex, composé de CBD, que les autorités sanitaires ont autorisé pour le traitement de l’épilepsie, ne présente pas de dépendance physique dans les tests cliniques. Cependant, les producteurs d’Epidiolex ont émis un avertissement sur le développement possible de problèmes hépatiques dans le rapport des effets indésirables du produit. Le CBD bloque également plusieurs enzymes nécessaires aux thérapies contre le cancer. Les utilisateurs de CBD pourraient avoir une efficacité réduite dans les traitements anti-cancer nécessitant ces enzymes.

La consommation de CBD dans la prévention du cancer

Les effets du cannabis ou du CBD sur la prévention du cancer ne sont pas toujours évidents. De nombreux instituts du cancer ont étudié un certain nombre d’études sur le cannabis et le cancer, mais les résultats sont contradictoires. Selon une étude précédente, il n’a pas été démontré que la consommation de cannabis entraîne une augmentation du risque de maladies liées au tabagisme. Toutefois, cette étude a prouvé que les utilisateurs de cannabis sans avoir fumé de cigarettes présentent davantage le risque de développement du cancer de la prostate.

Par exemple, une étude menée sur des hommes a révélé un lien substantiel entre le cancer de la vessie et le cannabis. Après avoir pris en compte un certain nombre de variables, les chercheurs ont découvert que les consommateurs de cannabis avaient 45 % de chances en moins de développer un cancer de la vessie.

Selon les recherches, la fumée de cannabis contient des substances cancérigènes, mais la corrélation entre la consommation de cannabis et le cancer demeure incertaine. En outre, l’ingestion de CBD n’entraîne pas la présence de substances cancérigènes similaires à celle du cannabis inhalé. Afin de découvrir le rôle possible du CBD dans la prévention du cancer, des recherches supplémentaires à long terme sur des personnes sont nécessaires.

L’efficacité du CBD dans le traitement du cancer

Les cannabinoïdes ne font pas actuellement l’objet d’essais cliniques pour le traitement du cancer. Le THC et le CBD peuvent être utilisés en complément de la chimiothérapie pour certains types de cancer du cerveau, selon une minuscule étude pilote. La recherche sur le cannabis et le traitement du cancer demeure embryonnaire, et personne ne peut encore déterminer le rôle potentiel de ces substances.

Dans le cadre de tests effectués dans des tubes à essai et sur des modèles animaux, les chercheurs ont constaté que le cannabis inhibait le développement d’une grande variété de cellules tumorales. Cela les a amenés à conclure que les cannabinoïdes pourraient être utilisés pour traiter le cancer. En définitive, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer si le cannabis peut être utilisé dans le traitement du cancer.

Conclusion

La consommation de CBD paraît bénéfique pour atténuer certains symptômes liés au cancer, mais aucune information officielle ne prouve qu’elle peut tuer les cellules cancéreuses. Il convient de noter qu’il a été démontré que le CBD diminue l’efficacité de certains traitements contre le cancer. Le CBD, comme tout autre nouveau supplément, doit être utilisé avec prudence pendant le traitement du cancer et sous la supervision d’un médecin pour éviter de causer des problèmes.